L'à-valoir

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'à-valoir

Message par laurent le Jeu 20 Jan - 11:56

Pour Daffy,

Pour faire simple: l'avaloir est une avance sur les droits d'auteur. Certains ayant envoyé un manuscrit et n'ayant jamais été édité auparavant se sont permis de demander des avaloirs (il n'y a qu'a aller voir certains sites d'éditions pour s'en rendre compte). Alors à mon niveau, je n'y pense même pas.
Des tuyaux intéressants sur les éditions : le site "Editions docteur Watson". Le site est mis à jour toute les semaines et fourni de précieux conseils sur les éditeurs et éditions.

laurent

Masculin Messages : 229
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par bema le Jeu 20 Jan - 12:21

Very Happy Merci Laurent. J'irai jeter les deux yeux pour l'informer drunken
avatar
bema

Féminin Messages : 1557
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur http://auteureconte.kazeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par DAFFY le Jeu 20 Jan - 12:43

ha ok, c'est une avance en fait, je ne savais pas que ça se pratiquait Shocked
merci pour l'adresse j'irai voir moi aussi...
avatar
DAFFY

Féminin Messages : 1229
Localisation : Provence - Haut Var

Voir le profil de l'utilisateur http://calliptus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Girafette le Jeu 20 Jan - 13:42

Je me permets de donner mon avis concernant l'avaloir : si certains n'en demandent pas, ou acceptent de signer un contrat sans avaloir, encore une fois c'est toute la profession qui en subit les conséquences. Pensez à ceux qui essaient d'en vivre, de cette profession au combien difficile: On travaille sur un texte ou des illustrations pendant des jours/des semaines, parfois des mois. Et on ne serait payés qu'un an plus tard ? (et quand je dis un an, c'est dans le meilleur des cas, c'est souvent plus tard encore) Et pendant ce temps là, on vit comment ?
Il ne viendrait à l'idée de personne de payer son plombier plus d'un an après sa prestation, on le paie tout de suite et comptant, alors pourquoi une telle différence de mentalité avec les métiers du livre ? J'ai besoin de cet avaloir pour manger et payer mes factures, et si vous ne réclamez pas cet avaloir, on pourra ensuite reprocher à ceux qui la demande d'en demander trop, alors que c'est normal Smile
avatar
Girafette

Féminin Messages : 71

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par DAFFY le Jeu 20 Jan - 14:51

Je pense que ce que tu dis Girafette est juste, après ça dépend un peu des circonstances, un auteur ou un illustrateur qui commence à avoir une certaine notoriété, va vouloir vivre de sa passion et pourra se le permettre et sera en mesure de travailler sous certaines conditions, maintenant quelqu'un qui aura passé 30 ans de sa vie à rêver d'être édité et enfin ça arrive un jour, ne fera peut être pas trop le difficile, sachant que c'est une chance et qu'un million d'autres talents attendent derrière lui...
avatar
DAFFY

Féminin Messages : 1229
Localisation : Provence - Haut Var

Voir le profil de l'utilisateur http://calliptus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Reveuse le Jeu 20 Jan - 15:23

Girafette a écrit:Je me permets de donner mon avis concernant l'avaloir : si certains n'en demandent pas, ou acceptent de signer un contrat sans avaloir, encore une fois c'est toute la profession qui en subit les conséquences. Pensez à ceux qui essaient d'en vivre, de cette profession au combien difficile: On travaille sur un texte ou des illustrations pendant des jours/des semaines, parfois des mois. Et on ne serait payés qu'un an plus tard ? (et quand je dis un an, c'est dans le meilleur des cas, c'est souvent plus tard encore) Et pendant ce temps là, on vit comment ?
Il ne viendrait à l'idée de personne de payer son plombier plus d'un an après sa prestation, on le paie tout de suite et comptant, alors pourquoi une telle différence de mentalité avec les métiers du livre ? J'ai besoin de cet avaloir pour manger et payer mes factures, et si vous ne réclamez pas cet avaloir, on pourra ensuite reprocher à ceux qui la demande d'en demander trop, alors que c'est normal Smile

100% d'accord !
Etre payé pour son travail n'est pas un luxe ou un rêve que seuls certains élus peuvent voir se concrétiser. Si un éditeur vous publie, c'est qu'il estime votre travail et qu'il pense pouvoir gagner de l'argent avec. Il n'y a donc aucune raison pour qu'il ne vous paie pas, que vous soyez connu ou non, n'a rien à voir.
Sachez que seuls l'à valoir est incessible, si vous acceptez de travailler sans, cela veux dire que vous prenez le risque (énorme) de ne jamais rien toucher pour votre travail. Il peut y avoir différentes raisons, l'éditeur n'arrive pas à vendre vos livres, ou il fait faillite... dans tous les cas, ça n'est pas à vous de prendre les risques.

Je ne dit pas, j'ai moi aussi signé sans à valoir, avec de petites maison d'éditions (uniquement dans le cas où elle viennent d'être fondées) plus dans un esprit d'aider ces maisons à démarrer, parce que je les apprécies et en m'étant assuré qu'après les premières rentrées, elles proposerons des à valoir. Mais cela doit rester une exception, sinon, c'est toute la profession qui en souffre. Je trouve ça terrible que vous pensiez que votre travail ne mérite pas d'être rémunéré...
L'à valoir n'est pas forcément une somme énorme, mais je trouve que c'est plus sein, d'un côté comme de l'autre de le pratiquer.

avatar
Reveuse
Admin

Féminin Messages : 1157
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://laetitia.etienne.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par DAFFY le Jeu 20 Jan - 15:34

C'est vrai ce que vous dites, y a pas de doutes la-dessus. Je ne parle pas pour moi, je n'ai pas été éditée. Je dis seulement que je peux comprendre que certaines personnes se contentent de faire sans, je peux les comprendre, même si ce n'est pas bon pour la profession, je ne peux pas me permettre de les juger, ils ont eu un parcours, ils ont eu une vie qui les a conduit à accepter certaines choses, je ne leur jetterai pas la première pierre, mais sinon j'approuve ce que vous dites à 200%, mais on ne peux pas dicter la conduite de chacun, ni même juger leur décisions...
avatar
DAFFY

Féminin Messages : 1229
Localisation : Provence - Haut Var

Voir le profil de l'utilisateur http://calliptus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par eric le Jeu 20 Jan - 18:06

D'accord avec Girafette. Je ne signe jamais sans au moins l'à valoir (avance sur droits d'auteur) ou paiement d'un forfait (paiement hors droits) ou facturation en cas d'abandon de droits (pour les livres scolaires, les jeux vidéo et quelques autres cas spéciaux.
Mais je comprend très bien que les débutants n'hésitent pas à abandonner l'à valoir... C'est si difficile de se faire éditer !!!

eric

Masculin Messages : 22
Localisation : angoulême

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par eric le Jeu 20 Jan - 18:10

Je demande aussi toujours, pour le livre, que la couverture soit payée à part, hors droit. C'est normal puisqu'elle sera utilisée par l'éditeur pour la publicité. Ce n'est pas forcément une grosse somme, mais c'est une somme en plus. De nombreux éditeurs ne font pas de problème pour ça.

eric

Masculin Messages : 22
Localisation : angoulême

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Harue le Jeu 20 Jan - 18:25

Comme Rêveuse, lorsque j'ai été édité dans une petite maison d'édition que je soutiens (elle n'a rien à voir avec la jeunesse ^^) je n'ai pas demandé d'à valoir pour les aider à se lancer. Mais pour une grosse maison d'édition, attendre un an pour toucher quelque chose ça fait long, même si on vit pas de ça, tout travail mérite salaire comme on dit.
avatar
Harue

Féminin Messages : 112
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur http://harueblog.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par coccinelle le Mer 27 Avr - 12:13

J'ai une petite question concernant l'à-valoir. Je n'y connais rien, mais j'y suis à présent confrontée. Admettons que l'éditeur verse cette somme et que par la suite, les ventes ne décollent pas (bien inférieures à l'à-valoir), voire, scénario catastrophe, qu'il mette la clé sous la porte: doit-on rembourser cet à-valoir? ou est-il définitivement acquis?
avatar
coccinelle

Féminin Messages : 86
Localisation : Loire-Atlantique

Voir le profil de l'utilisateur http://boutsdecrayons.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Reveuse le Mer 27 Avr - 12:52

L'à valoir est définitif, d'où son intérêt, que le livre marche ou pas, tu es payée Wink
avatar
Reveuse
Admin

Féminin Messages : 1157
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://laetitia.etienne.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par coccinelle le Mer 27 Avr - 12:55

OK!!! Merci Rêveuse pour ta réponse aussi rapide!! Tu as éclairée ma lanterne!!
avatar
coccinelle

Féminin Messages : 86
Localisation : Loire-Atlantique

Voir le profil de l'utilisateur http://boutsdecrayons.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Jacinthe le Jeu 5 Mai - 5:55

De toute façon, c'est écrit au contrat. Smile
avatar
Jacinthe

Messages : 60
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jacinthechevalier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Invité le Jeu 5 Mai - 10:10

laurent a écrit: Certains ayant envoyé un manuscrit et n'ayant jamais été édité auparavant se sont permis de demander des avaloirs (il n'y a qu'a aller voir certains sites d'éditions pour s'en rendre compte). Alors à mon niveau, je n'y pense même pas.

"Certains sortis à peine de l'école, n'ayant pas fait leur preuve dans le monde du travail (à part quelques stages) SE SONT PERMIS DE DEMANDER UN SALAIRE !!! Alors à mon niveau, je n'y pense même pas ... peut-être dans 5 ans, en attendant je vivrai sous les ponts et je ne mangerai pas".

Ne le prends pas mal Laurent, tu es loin d'être le seul à penser ainsi malheureusement ... et chacun son opinion aussi.
Mais tout travail mérite rémunération !! L'à-valoir est vraiment là en tant que rémunération plus que les droits d'auteurs qui eux sont plus un pari sur l'avenir ...
Et ceci peu importe les domaines !! Et qu'on ait choisi de vivre ou pas de l'écriture ou de l'illustration, on doit être rémunéré pour son travail (c'est du labeur et du temps quand même ! On n'est plus dans le domaine du simple passe-temps là ... ).
Après il y a ce qu'on appelle " la négociation", l'à-valoir ne sera pas pareil selon si la maison d'édition est petite ou grande, selon le niveau de l'auteur ou de l'illustrateur ... normal quoi.
Puis après, on peut ne pas demander d'à-valoir comme le disait Réveuse pour aider un éditeur qui débute ou dans un cadre associatif ... ça c'est une question de choix.
Mais faut arrêter de penser que l'à-valoir c'est un luxe que seuls ceux qui sont reconnus dans la profession peuvent y accéder...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Reveuse le Jeu 5 Mai - 10:45

100% d'accord avec toi Jo Wana !
avatar
Reveuse
Admin

Féminin Messages : 1157
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://laetitia.etienne.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par myr le Jeu 5 Mai - 15:13

On peut toujours aider son prochain,c'est sur.
Maintenant, un éditeur qui ne prévoit pas le budget nécessaire à la rémunération des auteurs et des illustrateurs... pas très sérieux!
je ne parle même pas de respect.
Pourquoi n'écrit-il pas les textes lui-même? ce serai plus économique! Les illustrer lui sera aussi moins coûteux.

J'ai été confrontée à cela dernièrement ( pas par un éditeur, mais presque ) et j'ai pris en pleine figure le mépris avec lequel il considérait mon métier... heu, passe-temps ( à ses yeux ).
Ne pas rémunérer équivaut à ne donner aucune valeur à notre travail puisqu'ils ne misent pas un kopeck dessus.
Qu'il agisse de même avec l'imprimeur, le camionneur, le libraire.. (et j'en passe) qui bossent , et qui sont payés, eux, grâce à NOTRE travail.

le bénévolat, c'est chouette... sauf quand il faut manger Wink

myr

Féminin Messages : 218
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://lesenchanterimes.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

À valoir

Message par AnneMahler le Jeu 28 Fév - 13:49

Bonjour !

Que pensez vous des maisons qui ne font pas du tout d'à valoir ?

Je sais que c'est en acceptant n'importe quoi qu'on détruit à petit feu le métier alors je préfère y réfléchir à deux fois ..!
avatar
AnneMahler

Féminin Messages : 83
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://annemahler.carbonmade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par audie le Ven 1 Mar - 18:11

Tu auras qq éléments de réponse ci-dessus Smile

_________________
avatar
audie

Féminin Messages : 1199
Localisation : Brest

Voir le profil de l'utilisateur http://www.audie-illustratrice.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par AnneMahler le Sam 2 Mar - 11:50

Pardon ! J'avais fouillé ailleurs mais même pas au dessus de ma tête !
Merci !
avatar
AnneMahler

Féminin Messages : 83
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://annemahler.carbonmade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par cceline17 le Lun 22 Juil - 10:01

Bonjour,

J'aurai voulu savoir quand est-ce que l'éditeur doit nous régler l'a-valoir ?
A la signature du contrat (donc bien avant la livraison des illustrations) ou justement à la livraison de notre travail ?
avatar
cceline17

Féminin Messages : 42
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://celinevivier.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par cheyenne le Lun 22 Juil - 10:16

Je ne suis pas sure qu'il y ait des règles. C'est ecrit dans le contrat et tous les editeurs ne font pas la m^me chose.
avatar
cheyenne

Féminin Messages : 358
Localisation : Région lyonnaise

Voir le profil de l'utilisateur http://lerefugedecheyenne.hautetfort.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par cceline17 le Lun 22 Juil - 10:24

Justement ça n'est pas précisé dans le contrat, il est juste précisé la somme de l'à-valoir.
Donc avant de leur demander, je voulais savoir si l'a-valoir était toujours réglé au même moment ou non, mais si tu me dis qu'il n'y a pas de règles.
avatar
cceline17

Féminin Messages : 42
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://celinevivier.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par cheyenne le Lun 22 Juil - 10:30

Oui, j'ai lu qu'il y avait diffrenets moments et en plus en tant qu'auteur c'est différent de illustrateur. Essaye d'aller demander sur FB dans le groupe "La mega liste de sauteurs et illustrateurs".
avatar
cheyenne

Féminin Messages : 358
Localisation : Région lyonnaise

Voir le profil de l'utilisateur http://lerefugedecheyenne.hautetfort.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par cceline17 le Lun 22 Juil - 10:41

merci , je ne trouve pas le groupe facebook par contre
avatar
cceline17

Féminin Messages : 42
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://celinevivier.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'à-valoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum